Cuba

Au rythme de la Salsa

 

La HavaneCinq siècles après sa découverte par Christophe Colomb, Cuba est allouée d’un tempérament « calliente », d’une culture, d’une histoire très riche et d’une beauté époustouflante. La vie bouillonne au rythme de la Salsa. Ici, le soleil et les Alizés sont au rendez-vous, c’est l’éden tropical assuré et toute l’île est à découvrir. La Havane avec ses rues trépidantes, déambuler au cœur de l’histoire coloniale à Trinidad, Cienfuegos, Santiago de Cuba et à Vuelta Abajo, la région du tabac. Mis à part des hôtels « All inclusive » proposés aux touristes, Cuba est un paradis de voile méconnu, et pour cause, l’embargo américain durant 50 ans en est la raison essentielle. Dans cette nouvelle démocratie, la plupart des sites sont totalement déserts. Désormais, depuis les villes de Trinidad et de Cienfuegos, la location d’un voilier est devenue possible. Alors, cap sur l’archipel de Cayo Largo, de l’île de La Junventud à l’Ouest ou encore l’archipel des Jardines de la Reina à l’Est. Cuba est dotée de nombreuses marinas.

Cayo Largo, CubaLa navigation à Cayo Largo rappelle celle des Bahamas avec des eaux émeraude ou turquoise. Vous découvrirez une pléthore d’îles désertes bordées de sable blanc et d’une barrière de corail, situées au Sud-Ouest. Vous mouillerez votre ancre dans des baies et des lagons totalement inhabités, démunis de vie humaine, seul au monde ! Les sites de plongées sont littéralement intacts et regorgent de vie aquatique. La langouste abonde et se pêche très facilement.

Ile de la JeunesseSur l’île de La Juventud, à Punta Francès, cette partie de l’île est absolument magnifique pour son parc. C’est également un des meilleurs sites de plongée :  à 300m du bord, le plateau continental descend dans une fosse océanique et le fond de 15m passe brusquement à un millier de mètres. L’endroit est très poissonneux, (tazards, raies, pagres, mérous…). L’eau est tellement translucide que l’on voit le tombant depuis la surface. C’est l’île la moins peuplée et la moins touristique du pays, pourtant elle foisonne de sites de plongée exceptionnels, d’une végétation luxuriante et d’un accueil chaleureux de la part de ses autochtones. La visite la plus surprenante de l’île est à 5km de la capitale, Nueva Gerona, le Presidio Modelo, pénitencier sur 4 étages pouvant accueillir 5’000 détenus. Les plus connus furent Fidel Castro et Che Guevara entre 1953 et 1955. Depuis 1967, ce bagne est fermé.

 

Jardines de la ReinaL’archipel Jardines de la Reina, situé au Sud-Est de Cuba vers Santiago, est devenu un parc national depuis 1996 et l’une des plus grandes zones protégées. Il se compose de 250 îlots entre lesquels un vrai labyrinthe de canaux et de mangroves existent. C’est dans ses mangroves que vous pourrez rencontrer en plongée, les crocodiles. Nulle autre âme humaine que les gardiens de ce parc totalement vierge, grâce à l’insularité du lieu. Ces jardins en font une escale singulière. Ces îles sont toutes foisonnantes de flamants roses, cormorans, perroquets ou pélicans, d’iguanes, de tortues ou de crocodiles.

 

 

Un passeport avec un visa touristique et un permis mer sont obligatoires à Cuba. La monnaie locale est le peso, cependant toute transaction se fait en dollar. La meilleure saison pour naviguer est entre décembre et mai avec une température de 10°C de plus que dans les autres îles de la Caraïbe. Du côté culinaire, goûtez le « Cochinito », met très apprécié des cubains, petit cochon grillé, croustillant, accompagné des fameux haricots noirs et des bananes plantain ou encore dégustez du crocodile dont le goût se rapproche du veau.

 

 N’hésitez pas à nous contacter au +41 76 316 93 30 de 9h à 19h ou suivre le lien

Les commentaires sont fermés.